PraxedoNos témoignages clients Cycloplombier – Elian Alluin

Comment Cycloplombier a triplé son chiffre d’affaires en 1 an

La formation de Praxedo est un vrai avantage. C’est très personnalisé, et on sent que les personnes qui les font sont qualifiées, c’est vraiment agréable.
Elian Alluin
Fondateur
Comment Cycloplombier a triplé son chiffre d’affaires en 1 an
  • Secteur
    Plomberie
  • Taille de l’équipe
    5
  • Connecteur
    API Praxedo
  • Créée
    2013

Parlez-nous en quelques mots de votre société et de son activité…

J’ai créé Cycloplombier en 2013 suite à une reconversion. C’est une entreprise de service de plomberie et de rénovation de salle de bain. Notre spécificité est de tout faire à vélo. Maintenant, on est mieux équipés que lorsque j’ai démarré puisque nous nous déplaçons en cargo avec de l’assistante électrique.  

Au début, c’était surtout pour des raisons économiques (ça coûte moins cher qu’un utilitaire), et car c’est beaucoup plus simple pour se déplacer dans Paris et la proche couronne. 

À l’heure actuelle, nous sommes 5 employés, bientôt 6. L’entreprise a beaucoup grossi en 1 an et demi et on espère continuer sur cette lancée. On fait actuellement 4 000 interventions environ et 300 000 de CA d’affaires – on a triplé par rapport à l’année dernière !

Pouvez-vous nous expliquer comment vous fonctionniez avant Praxedo ?

Des problématiques clairement identifiées

On a déployé Praxedo en mai 2022, donc c’est encore assez récent, mais on voit déjà les effets positifs en termes de productivité. 

Avant, on avait testé d’autres logiciels de gestion d’interventions, et Google Agenda, mais ça ne nous satisfaisait pas. On connaissait donc déjà la digitalisation et certaines fonctionnalités offertes par ce type d’outils, ce n’était pas une découverte totale. 

Pour la rédaction des comptes rendus, on travaillait sur téléphone. On copiait collait les comptes rendus sur ordinateur sur format word. Ça n’avait jamais la même tête, le format professionnel n’était pas au rendez-vous. Je cherchais à avoir une vraie identité et un document propre à fournir à nos clients.

Un cahier des charges défini

On avait donc trois objectifs en choisissant notre nouvelle solution :

  • premier point important pour nous : l’objectif principal est d’optimiser notre temps et de mieux organiser la planification
  • deuxième point : que le BO soit relié à l’application, condition sine qua non. Pouvoir donner tous les éléments au technicien, avoir un lien entre le bureau et le terrain, c’est essentiel. 
  • dernier point : que ça soit intuitif et simple d’utilisation

Comment utilisez-vous Praxedo à l’heure actuelle ?

On utilise actuellement les deux modules de Praxedo, la plateforme web et l’application mobile. 

La partie web pour le suivi des interventions

J’utilise la partie web pour gérer les demandes qui arrivent du site internet via la réservation en ligne. Je reprends toutes les informations et je les rentre dans l’intervention avec la photo détaillant le problème.

Une fois l’intervention terminée, je reprends ce que le technicien a fait pour corriger un peu les coquilles ; je génère le PDF et je l’envoie au client depuis Praxedo.

J’utilise aussi la plateforme web de Praxedo pour quelques fonctionnalités bien pratiques :

  • savoir où en sont les compagnons dans leur intervention (en trajet, en avance ou en retard sur le planning…) pour pouvoir répondre directement aux clients qui m’appellent avec une demande d’intervention.
  • ou autre exemple, la fonctionnalité “article prévisionnel” : quand on planifie une intervention, on peut indiquer les articles qui vont être utilisés. Cela permet d’avoir un devis plus précis et de limiter les appels des techniciens sur le terrain.

La partie mobile exclusivement pour les techniciens

Je n’utilise pas la partie mobile. En revanche, tous mes techniciens l’utilisent au quotidien pour la totalité de leurs interventions. Avec l’application, ils gagnent du temps, l’utilisation est facile. 

Le plus important pour moi, c’est de pouvoir leur donner de l’autonomie. Qu’ils puissent sélectionner les articles qu’ils utilisent, voire à terme qu’ils s’attribuent leurs propres interventions. 

Cette autonomie est facilitée par la prise en main de Praxedo, qui n’est pas compliquée. 

Quels bénéfices retirez-vous de l’utilisation de Praxedo ?

Je vois déjà qu’il y a une nette amélioration du workflow, de la réservation à la facturation. Par exemple, la fonctionnalité des scénarios est particulièrement utile pour prévenir le client de l’avancée de son intervention. 

Le côté glissé déposé pour la planification des interventions est très pratique aussi, ça me fait gagner du temps. 

Pour mes techniciens aussi, je vois une vraie évolution de la qualité de vie au travail. Je donne beaucoup d’infos pour les interventions, j’ajoute le plus de photos possible et un devis éventuel. C’est beaucoup plus pratique pour eux.

Enfin, avoir un interlocuteur qui s’occupe du paramétrage et des formations, c’est un vrai avantage. C’est très personnalisé, et on sent que les personnes qui les font sont qualifiées, c’est vraiment agréable.

Comment envisagez-vous l’avenir de votre collaboration avec Praxedo ?

À terme, j’aimerais mettre en place des contrats de maintenance avec mes clients. La fonction récurrence, qui permet de créer automatiquement les interventions prévues au contrat, sera probablement hyper intéressante.

Mais surtout, je compte sur Praxedo pour accompagner la croissance de ma boîte, et augmenter le nombre de licences en même temps que mes techniciens.  

Alors on y va ?

Passez à l’action !
Contactez-nous pour planifier ensemble votre première tournée.
Alors on y va ?