PraxedoNotre blog spécialisé Faites monter la maintenance d’ascenseurs d’un niveau grâce à un logiciel de gestion d’interventions
maintenance-ascenseurs
  • Secteurs d'activité
  • Gestion d’interventions

Faites monter la maintenance d’ascenseurs d’un niveau grâce à un logiciel de gestion d’interventions

Lauriane Potin
Le 14 octobre 2021

Le secteur des ascensoristes est morcelé : formé de près de 200 entreprises qui regroupent plus de 17 000 employés, ce métier est composé de 4 entreprises principales, ainsi que de nombreuses PME qui opèrent plus localement. En dehors de la conception et de la fabrication des ascenseurs, la profession s’exerce en effet principalement sur le terrain par les techniciens. Ainsi, qu’il s’agisse d’interventions de maintenance ou en urgence, les ascensoristes doivent faire preuve de polyvalence et d’un sens du relationnel aigu.

Face à des problématiques métiers bien spécifiques, il est alors nécessaire de se doter des bons outils. Le secteur l’a compris puisqu’il s’est emparé du digital depuis de nombreuses années. 

Comment organiser le planning de maintenance le plus efficace possible ? Comment s’assurer d’envoyer le technicien le plus adapté pour une intervention ? Comment optimiser ses interventions sur des parcs multimarques ?  Autant de questions auxquelles vous pouvez répondre avec un logiciel de gestion d’interventions. 

Un logiciel de gestion d’interventions pour optimiser la maintenance préventive des ascenseurs

Selon la Fédération des ascenseurs, la France compte plus de 600 000 ascenseurs de toutes technologies et générations différentes : 70 % des effectifs du secteur sont dédiés à la maintenance. L’enjeu est donc grand d’optimiser les déplacements des techniciens ascensoristes afin de couvrir le besoin de maintenance et éviter les déplacements en urgence.

Comment mettre en place une maintenance d’ascenseurs efficace ?

En tant qu’ascensoriste, vous employez des techniciens de maintenance aux compétences extrêmement variées. Connaissant à la fois la mécanique, l’hydraulique, l’électricité, l’électronique et l’information, le technicien doit aussi être capable d’intervenir tant sur du préventif que de la réparation, dans des secteurs tels que des bureaux, des habitations, des hôpitaux ou même des bateaux !

Bref, lorsque vous créez votre planning d’interventions pour les jours et les semaines à venir, vous devez envoyer le bon technicien au bon endroit, tout en optimisant ses temps de déplacement. 

Par ailleurs, vous devez pouvoir planifier de manière récurrente toutes les interventions de maintenance sur les machines. En automatisant cette  prise de rendez-vous, vous gagnez non seulement du temps auprès des clients, mais vous êtes certains de tenir vos engagements contractuels concernant le nombre d’interventions de maintenance nécessaires. Un suivi d’autant plus difficile à faire que vos clients sont libres de déterminer la part de maintenance prédictive qu’ils souhaitent consacrer à leurs machines… 

En automatisant ce suivi, vous vous assurez de traiter les éventuels problèmes au plus tôt et limitez les interventions en urgence. 

Bien équiper ses techniciens ascensoristes en multimarque

Le technicien de maintenance est par ailleurs garant de l’image de votre entreprise directement sur le terrain. Il est donc essentiel qu’il puisse effectuer son travail de manière efficace et la plus indépendante possible. 

Certains outils permettent justement au technicien d’assembler toutes les informations nécessaires au bon déroulement de son travail. C’est le cas d’applications mobiles de gestion des interventions, par exemple, qui mettent à disposition du technicien de maintenance toute la documentation essentielle. 

Historique des interventions, matériel utilisé, documentation technique… Tout est accessible sur son téléphone afin d’assurer l’efficacité de son intervention, même s’il doit intervenir sur des marques différentes. En assurant la maintenance des ascenseurs de manière informée et aussi complète, vous réduisez ainsi le risque de dysfonctionnement de l’appareil et diminuez les interventions en urgence. 

La réactivité est clé dans le cas d’interventions d’urgence sur les ascenseurs

Malgré l’importance de la maintenance prédictive, il est évident que vous ne pouvez pas éviter les interventions en urgence. Dans ce cas, afin de vous démarquer de la concurrence, il est essentiel de pouvoir répondre au plus vite à votre client, mais aussi de pouvoir résoudre la panne dès la première intervention. 

Les chiffres sont en effet sans équivoque : en moyenne, les techniciens interviennent en 1 heure pour procéder au déblocage des personnes en cas de panne. Et la remise en route des appareils se fait en moins de 4 heures. L’enjeu est donc d’importance et le digital y joue un rôle clé.

Envoyer le bon technicien au plus vite grâce à votre logiciel de gestion d’interventions

Au vu des technologies variées des machines à réparer, il est essentiel de pouvoir sélectionner le technicien le plus adapté pour l’intervention. Qu’il s’agisse d’un parc qu’il connaît, d’une marque qu’il maîtrise, ou d’une compétence technique nécessaire, en tant que dispatcher, vous pouvez optimiser la résolution des problèmes en paramétrant votre logiciel d’interventions. 

D’autre part, la question de la réactivité est essentielle. Du côté du planning, vous devez pouvoir suivre en temps réel le calendrier de vos techniciens afin de déterminer celui capable d’intervenir au plus vite. Savoir si vos intervenants sont en avance ou en retard sur leur planning, ainsi que le lieu de leurs interventions, vous permet de répondre au mieux au client. 

Optimiser l’intervention du technicien ascensoriste grâce à une application mobile

Une fois sur place, votre technicien doit pouvoir identifier la raison de la panne et la manière de la résoudre. Comme pour les opérations de maintenance, il doit donc connaître l’historique d’interventions et la documentation de l’appareil. Dans certains cas, il peut même opérer un certain nombre de diagnostics à distance, ce qui lui permet d’être beaucoup mieux informé de la situation, et donc d’être plus efficace une fois sur place. 

Par ailleurs, en fonction de la problématique, il est important de déterminer le niveau de gravité de l’intervention : s’agit-il d’un défaut simple facilement réparable (comme un défaut de verrouillage cabine qui peut nécessiter un simple redémarrage de l’installation) ou nécessite-t-il le déplacement du technicien ? En documentant au mieux l’anomalie, vous assurez une intervention sur site bien plus efficace.

Cependant, du fait de votre activité, il arrive souvent que les techniciens ne disposent pas de réseau sur leur lieu d’intervention. Disposer de toutes les fonctionnalités de votre application de gestion d’interventions, même hors ligne, est alors un atout indéniable. 

Enfin, une application mobile vous permet également de renforcer la sécurité de vos techniciens via la mise en place d’une check list de sécurité obligatoire au cours de l’intervention. 

Permettre au client de suivre l’intervention sur son ascenseur en temps réel

Afin de rassurer vos clients et de les assurer de la bonne prise en charge de l’intervention, il est essentiel de pouvoir les informer en temps réel de la situation. L’envoi automatique de SMS ou de mail lorsque votre technicien renseigne son statut (qu’il soit sur le trajet, sur le lieu de dépannage ou en intervention) vous permet ainsi de tenir vos clients informés de la réalité terrain. 

Par ailleurs, vous pouvez dématérialiser les rapports d’interventions et les envoyer sous format électronique afin que le client final (par exemple, le gestionnaire d’immeuble) puisse les exploiter pour sa propre activité. 

Le futur de la maintenance d’ascenseurs : données et maintenance prédictive

De plus en plus de bâtiments intègrent des technologies intelligentes à leurs plans. Pas étonnant dans ce contexte que les ascenseurs augmentés fassent eux aussi leur apparition. Selon Fortune Business Insights, ce marché est aujourd’hui valorisé dans le monde à 19 milliards de dollars, et devrait représenter 38 milliards d’ici à 2027. 

Les données récoltées peuvent dès lors être utilisées pour améliorer la maintenance préventive : nombre de personnes par trajet, temps moyen passé dans l’ascenseur, nombre de temps à l’arrêt, mais aussi historique de l’intervention ; tout peut être utilisé pour anticiper et déterminer de manière proactive d’éventuels problèmes avant que leur importance ne cause de réels dommages. 

Ces données sont recueillies de diverses manières : via l’équipement en temps réel (IoT) ; lors des appels des clients (au moment d’une demande d’interventions) ; par le technicien lui-même au moment de l’intervention ; via les documents de traitement des différents prestataires (par exemple, le contrôle quinquennal). Bénéficier d’un outil de gestion d’interventions qui permet de recueillir ces différentes informations et de les retranscrire de manière lisible dans un historique numérique est ainsi un atout certain pour la gestion de vos futures interventions. 

En d’autres termes, la maintenance préventive soutenue par la technologie est bénéfique sur divers points :

  • elle permet d’augmenter la durée de vie des équipements
  • elle améliore leur disponibilité
  • elle diminue les périodes d’arrêts
  • elle prévient les interventions coûteuses

Préparer dès à présent la gestion de ces données est donc un atout pour le futur de la maintenance d’ascenseurs.

L’ascenseur est d’ores et déjà un élément incontournable de la mobilité. Dans le futur, il devra répondre aux nouveaux enjeux d’accessibilité pour tous dans un contexte marqué par les impacts environnementaux et la croissance verticale des villes. 

Dans cette même logique, les questions de mobilité pour une population française vieillissante prennent de plus en plus d’importance : escaliers mécaniques et trottoirs roulants tendent également à se développer et répondent aux mêmes problématiques. 

Le métier d’ascensoriste promet donc d’avoir de beaux jours devant lui entre l’installation, la modernisation, la maintenance et le dépannage des équipements qui ne vont pas manquer de se développer, et nul doute que le digital jouera un rôle déterminant dans cette évolution.