Praxedo 4 raisons d’intégrer et valoriser la gestion des interventions terrain dans la politique RSE des entreprises
rse-gestion-interventions-praxedo-
  • conduite du changement
  • RSE

4 raisons d’intégrer et valoriser la gestion des interventions terrain dans la politique RSE des entreprises

Amandine Carayon
Le 28 mai 2024
5 min de lecture

“Plus de la moitié des salariés ne s’impliquent pas directement ou ne se sentent pas impliqués dans la politique RSE de l’entreprise, tandis que les responsables RSE font face à un ensemble de difficultés dans la mise en œuvre de leurs actions.” – Baromètre Cegos 2023

L’intégration de la gestion des interventions terrain dans la politique de Responsabilité Sociétale et Environnementale (RSE) des entreprises est aujourd’hui essentielle. Cela leur permet de mettre en avant leurs actions et efforts en matière d’efficacité opérationnelle, de respect des réglementations et de réputation, à travers un impact social et environnemental positif.

LP-Paroles-expert-geoloc
Le Guide Praxedo
Comment mesurer et réduire l'empreinte carbone d'une activité d'interventions sur site ?

1. Politique RSE : un levier de l’efficacité opérationnelle

L’efficacité opérationnelle est un aspect crucial des services d’interventions terrain, notamment pour les équipes de maintenance et d’installation. Deux éléments clés contribuent à cette efficacité : l’optimisation des ressources et la réduction des coûts grâce à des pratiques durables.

Optimisation des ressources

Dans le cadre des interventions terrain, l’optimisation des ressources se traduit par une gestion plus efficiente des équipements et du personnel. L’adoption de technologies avancées, telles que les systèmes de gestion des interventions et les capteurs IoT, permet de suivre en temps réel, tracer et historiser, l’état des machines. Ainsi, la planification des interventions se fait de manière proactive. 

Cette approche réduit non seulement les temps d’arrêt imprévus, mais aussi prolonge la durabilité des équipements et des machines. 

De plus, une planification rigoureuse des trajets et tournées d’interventions, ainsi qu’une meilleure qualification des pannes en amont, permettent de minimiser les déplacements inutiles et de s’assurer que les techniciens disposent des ressources nécessaires pour chaque intervention.

Réduction des coûts grâce à des pratiques durables

Les pratiques durables jouent un rôle crucial dans la réduction des coûts des services d’interventions terrain. 

Par exemple, l’adoption de véhicules électriques ou hybrides pour les déplacements des équipes contribue à la réduction des coûts de carburant et à la diminution des émissions de CO2. 

Aussi, l’éco-conduite, qui inclut des techniques de conduite économique et écologique, permet également de réduire l’usure des véhicules et de diminuer les dépenses liées à leur maintenance. 

Par ailleurs, l’utilisation de matériaux durables et la mise en œuvre de procédures de recyclage pour les équipements remplacés ou réparés permettent de réduire les coûts d’approvisionnement en nouvelles pièces. 

En fin de compte, ces pratiques durables améliorent l’efficacité opérationnelle tout en générant des économies significatives.

2. Gestion d’interventions, conformité et réglementation RSE

En matière de RSE, la conformité et la réglementation sont des éléments essentiels pour assurer la pérennité et la légitimité des activités des entreprises de service. 

Respect des normes légales et environnementales

Dans le contexte des interventions terrain, les entreprises doivent s’assurer que leurs équipes de maintenance et d’installation suivent des protocoles de sécurité rigoureux et utilisent des équipements conformes. 

De plus, la gestion adéquate des déchets générés lors des interventions, comme le recyclage des pièces usagées et la réduction des matériaux non recyclables, permet de minimiser l’impact environnemental et d’éviter des sanctions pour non-conformité.

Anticipation des futures régulations

Investir dans des technologies vertes et des solutions d’énergie renouvelable pour les opérations sur le terrain peut non seulement répondre aux exigences actuelles mais aussi préparer l’entreprise à des régulations environnementales plus strictes à venir. 

En anticipant certaines mesures, les entreprises de service peuvent éviter les coûts élevés liés aux mises en conformité de dernière minute. Cette stratégie participe par ailleurs au renforcement de la crédibilité de l’entreprise auprès des parties prenantes et améliore sa réputation en tant qu’acteur responsable dans son domaine.

3. Les effets de l’impact social et environnemental de la RSE sur l’entreprise

L’impact social et environnemental des entreprises est un indicateur clé de leur engagement envers le développement durable. 

En effet, les entreprises peuvent jouer un rôle crucial en intégrant des pratiques écologiques dans leurs opérations quotidiennes, telles que la réduction des émissions de gaz à effet de serre et l’utilisation de matériaux recyclés.

Par ailleurs, l’engagement de l’entreprise envers les parties prenantes renforce la confiance et la coopération entre l’entreprise et ses divers partenaires. Cela implique notamment une communication transparente et régulière avec les employés, les clients, les fournisseurs, les investisseurs et les communautés locales. 

En écoutant activement les préoccupations de ces parties prenantes et en intégrant leurs feedbacks dans les stratégies d’entreprise, les organisations peuvent mieux répondre aux attentes et aux besoins de chacun. 

4. Une démarche globale au service de la réputation de l’entreprise

L’amélioration de l’image de marque est l’un des principaux bénéfices de l’engagement en matière de RSE. En effet, les entreprises qui adoptent des pratiques responsables et durables sont en effet perçues plus favorablement par le public. Cette perception positive peut non seulement augmenter la notoriété de la marque, mais aussi favoriser la confiance et la loyauté des clients.

Par ailleurs, les consommateurs d’aujourd’hui sont de plus en plus attentifs aux pratiques éthiques des entreprises et préfèrent soutenir celles qui partagent leurs valeurs. Une politique RSE bien définie peut donc renforcer la loyauté des clients existants et attirer de nouveaux segments de marché sensibles à ces enjeux. 

 

>> pour compléter, lire notre autre article “5 conseils pour valoriser la gestion des interventions terrain dans la politique RSE de l’entreprise” : ici.