PraxedoNotre blog spécialisé L’éco-conduite, des bénéfices financiers autant qu’humains
eco-conduite-bénéfices-finaniers-et-humains

L’éco-conduite, des bénéfices financiers autant qu’humains

Lauriane Potin
Le 22 septembre 2022

Pour une entreprise de services disposant de techniciens itinérants, les enjeux économiques liés à l’optimisation des trajets et à l’éco-conduite peuvent vite se révéler importants.

Une stratégie d’entreprise élaborée autour de l’éco-conduite peut ainsi permettre de réaliser de vraies économies de carburant, et de renforcer l’image de marque de la société sur les sujets environnementaux, de plus en plus prégnants aujourd’hui.

banner-économies-de-carburant
Le Guide Praxedo pour aller plus loin
Entreprises de service : comment réduire la facture de carburant sur le long terme ?

L’éco-conduite, de quoi s’agit-il ?

Avant d’expliquer les bénéfices de l’éco-conduite pour une entreprise de service, il faut déjà définir ce dont il s’agit. En effet, les professionnels du service terrain ne sont pas encore pleinement sensibilisés à ce type de problématiques et aux enjeux qui y sont liés.

Pour faire simple, le principe global de l’éco-conduite repose sur l’anticipation et l’optimisation des comportements des techniciens lorsqu’ils sont au volant de leur véhicule d’intervention.

L’objectif de cette approche est de réduire au maximum les phases de freinage ou d’accélération pour conserver le plus longtemps possible une vitesse constante au cours du trajet. Ce principe permet d’utiliser des régimes moteurs bas, et ainsi de réduire la consommation de carburant, ainsi que les émissions de CO2. On parle d’éco-conduite pour mettre l’accent sur les économies qui en résultent pour l’entreprise. C’est en fait une conduite économique. Et les bénéfices induits ne sont pas négligeables.

Ainsi, selon les indicateurs TERM (Transport and Environment Reporting Mechanism) publiés par l’Agence européenne pour l’environnement, l’éco-conduite améliore sensiblement la sécurité des techniciens au volant, en diminuant l’accidentologie des conducteurs de 10 à 15 %.

Par ailleurs, parmi les bénéfices soulignés, on constate aussi une réduction moyenne de la consommation de carburant de l’ordre de 15 %. Sans parler des coûts d’entretien qui sont également réduits : les véhicules étant moins « poussés » par les conducteurs, la mécanique tient mieux la route, sans jeu de mots… 

Enfin, selon les indicateurs TERM de l’Agence européenne pour l’environnement, l’éco-conduite permet de contribuer efficacement à la limitation des gaz à effet de serre, responsables du réchauffement climatique.

Les bénéfices de l’éco-conduite dans une entreprise de services

Les objectifs de la mise en œuvre d’une stratégie d’éco-conduite dans une société de services sont donc multiples. 

AMÉLIORER LA SÉCURITÉ DES TECHNICIENS LORS DE LEURS TRAJETS

La sécurité des techniciens est une priorité pour les entreprises de services. Cependant, elles ne sont pas suffisamment nombreuses à attirer l’attention de leurs collaborateurs sur les risques routiers. Pourtant, les accidents de la route sont responsables de plus de 50 % des décès au travail.

En formant les collaborateurs et en les incitant à adopter une conduite économe, il y a de fortes chances que le taux de sinistralité de la flotte de véhicules de l’entreprise baisse.  

RÉDUIRE JUSQU’À 25 % LES DÉPENSES EN CARBURANT DE SON PARC AUTOMOBILE

Le second avantage de l’éco-conduite est la baisse de la consommation en carburant. En roulant à une vitesse plus constante et en limitant les accélérations et les freinages, les conducteurs vont contribuer à réduire les dépenses carburant de leur entreprise.   

L’ADEME (Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie) estime ainsi que l’éco-conduite permet de réaliser en moyenne 15 % (et jusqu’à 25 %) d’économies sur ce poste.  

OPTIMISER LE PLANNING D’ENTRETIEN DES VÉHICULES

Des véhicules bien entretenus sont des véhicules qui consomment moins et qui ont moins de chance de tomber en panne. Ce sont également des véhicules qui assurent une meilleure sécurité aux conducteurs.

L’adoption d’une conduite plus douce permet par ailleurs de moins solliciter la mécanique. L’éco-conduite a cet avantage : elle préserve aussi la bonne santé des véhicules.

Au-delà de l’entretien, l’éco-conduite permet de responsabiliser le conducteur sur le risque routier. Comme expliqué précédemment, les accidents de la route sont les principales causes de mortalité au travail. Une conduite plus souple et anticipée participe à la baisse (généralement estimée de 10 à 15 %) du nombre d’accidents de la circulation. L’entreprise assume alors pleinement son rôle de prévention des risques routiers et profite par ricochet d’une baisse de la sinistralité de sa flotte.